La cuvée 2018 de la ‘Vigne des Nations’ de la République et canton de Genève dédiée à DNDi en reconnaissance de son travail auprès des patients les plus négligés

Genève, Suisse – 15 Septembre 2019

Dr. Bernard Pécoul, Directeur exécutif de DNDi, avec la cuvée 2018 de la Vigne des Nations

Après avoir reçu le Prix de l’Innovation 2017 de Genève, DNDi (initiative Médicaments contre les Maladies Négligées ou Drugs for Neglected Diseases initiative) est aujourd’hui honoré par la République et canton de Genève, qui lui dédie la cuvée 2018 de la ‘Vigne des Nations’. Cette récompense salue l’engagement de l’organisation internationale à but non lucratif basée à Genève pour le développement de nouveaux traitements pour les populations les plus négligées atteintes de maladies telles que la maladie du sommeil, le mycétome, la leishmaniose, la maladie de Chagas, les maladies liées aux vers filaires, le VIH/SIDA pédiatrique et l’hépatite C.

Cette annonce a été faite par M. Serge Dal Busco, Vice-président du Conseil d’Etat, à l’occasion de la traditionnelle réception pour les Internationaux organisée lors de la Fête des Vendanges à Russin. Chaque année, la République et canton de Genève dédie le millésime de la ‘Vigne des Nations’ appartenant à l’État à une organisation internationale basée dans le canton, dont les activités contribuent à renforcer la vocation internationale de Genève.

« Nous sommes très heureux que cette ‘Vigne des Nations’ de la République et canton de Genève soit dédiée à DNDi cette année, et nous sommes aussi extrêmement reconnaissants pour le soutien que le Canton nous apporte depuis 15 ans pour nous aider à développer des médicaments sûrs, efficaces et à des prix abordables pour les populations négligées, » déclare le Dr. Bernard Pécoul, Directeur Exécutif de DNDi. « Je voudrais aussi saisir cette opportunité pour remercier le Canton pour la nouvelle subvention accordée à DNDi cette année qui nous permettra de réaliser la première étude clinique au monde sur le mycétome. »

Le mycétome est l’une des maladies les plus fortement négligées. Elle est due à une infection bactérienne ou fongique qui se développe lentement, généralement au niveau du pied, et qui peut s’étendre à d’autres parties du corps et provoquer des invalidités graves, pouvant conduire à des amputations. Elle touche généralement les personnes pauvres vivant dans des zones rurales avec un accès limité aux soins de santé. La subvention du Canton de Genève – CHF 600’000 sur trois ans – soutiendra une étude clinique en cours au Soudan sur un potentiel nouveau médicament pour traiter le mycétome. Il n’existe actuellement aucun traitement efficace contre le mycétome fongique (eumycétome) et la chirurgie est souvent la seule solution.

Dr Bernard Pécoul, DNDi Excutive Director and Serge Dal Busco, Vice-President Conseil d'Etat République and canton of Geneva
Mr. Serge Dal Busco, Vice-président du Conseil d’Etat, remet la cuvée 2018 de la Vigne des Nations au Dr. Bernard Pécoul, Directeur exécutif de DNDi

« C’est avec plaisir et fierté que le Conseil d’Etat décerne la cuvée 2018 de la ‘Vigne des Nations’, issu du Vignoble de la République et canton de Genève, à DNDi. Cette organisation reçoit l’appui du Conseil d’Etat genevois depuis sa fondation, en 2003, au cœur même de la Vieille Ville de Genève, dans la salle de l’Alabama. Grâce à son modèle d’affaire innovant et collaboratif, DNDi est devenu un acteur international incontournable dans la recherche et l’élaboration de médicaments contre les maladies négligées. Le millésime 2018 de la ‘Vigne des Nations’ récompense une belle histoire de femmes et d’hommes fermement engagés pour améliorer la qualité de vie de millions d’êtres humains, et une collaboration exemplaire entre le public et le privé » affirme Monsieur Serge Dal Busco, Vice-président du Conseil d’Etat.

Le Canton de Genève a engagé plus de CHF 3 millions pour DNDi depuis sa création en 2003, principalement pour développer de nouveaux médicaments contre la leishmaniose et la maladie du sommeil. Fin 2018, un nouveau médicament a été autorisé pour sa mise sur le marché : le fexinidazole, le premier traitement entièrement oral pour soigner les deux stades de la maladie du sommeil. Ce nouveau traitement vient rejoindre les sept traitements déjà mis à disposition par DNDi, qui sont de nouvelles formulations ou des combinaisons thérapeutiques de médicaments existants.

Basée à Genève, avec des bureaux régionaux au Kenya, en République démocratique du Congo, au Brésil, en Inde, au Japon, en Malaisie, en Afrique du Sud et aux États-Unis, l’organisation mobilise des partenaires dans 50 pays. Plus particulièrement en Suisse, DNDi collabore avec l’Institut tropical et de santé publique suisse (Swiss TPH), le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) et, à Genève, avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), Médecins Sans Frontières (MSF), FIND, et Medicines for Malaria Venture (MMV). 

 

À propos de DNDi

DNDi est une organisation internationale à but non lucratif, spécialisée dans la recherche et le développement de nouveaux traitements contre les maladies négligées, en particulier le mycétome, la maladie du sommeil, la maladie de Chagas, la leishmaniose, les filarioses, le VIH/SIDA pédiatrique et l’hépatite C (VHC).

Créé initialement grâce à des fonds provenant du Prix Nobel de la Paix de Médecins Sans Frontières, DNDi a célébré, fin 2018 pour son 15ème anniversaire, le lancement d’un huitième nouveau traitement. D’ici à 2023, l’organisation prévoit de développer et mettre à disposition 8 à 10 traitements supplémentaires pour les populations les plus négligées.

 

A propos de la Vigne des Nations

Cette coutume a été instaurée en 1995, pour commémorer le cinquantième anniversaire des Nations Unies et témoigner de l’attachement et de l’appui de la République et canton de Genève à la Genève internationale et aux idéaux des Nations Unies.

 

Contact média

DNDGenève
Violaine Dällenbach
Portable : 079 424 14 74
vdallenbach@dndi.org