Pandémie de COVID-19 : Déclaration du Directeur Exécutif de DNDi, le Dr Bernard Pécoul

[Deutsch] [English] [Español] [Português] [ไทย] [中文] [日本語]

Chers amis et collègues,

J’espère que vous allez tous bien dans cette période difficile et sans précédents que nous traversons.

Face à la pandémie de COVID-19, DNDi s’engage à tout faire pour préserver la santé, la sécurité et le bien-être des patients qui participent à nos études cliniques, de nos partenaires et de nos équipes. C’est la première de nos priorités. Nous travaillons pour assurer la continuité de nos activités de recherche et développement (R&D), afin d’éviter toute perturbation des soins apportés aux communautés négligées que nous servons, et pour tenir nos engagements à leur encontre. Nous étudions aussi les différentes options pour contribuer au mieux à la lutte contre le COVID-19.

Bon nombre de nos partenaires médicaux sont déjà, ou le seront bientôt, en première ligne de la lutte contre le COVID-19. Je tiens à exprimer notre solidarité à nos collègues dans ces moments difficiles. À une échelle rarement vue jusqu’ici, les professionnels de santé du monde entier prennent des risques considérables pour traiter les malades et contenir cette pandémie. Nous leur en sommes extrêmement reconnaissants.

Que pouvons-nous faire pour les aider ? Au cours des 15 dernières années, DNDi a acquis une expérience unique dans la réalisation d’une R&D collaborative d’intérêt public, du laboratoire au chevet du patient, en fournissant huit traitements non brevetés et abordables pour cinq maladies négligées mortelles. Nous considérons qu’il est de notre responsabilité de mettre notre expertise technique à la disposition d’organisations partenaires, d’ouvrir à la recherche sur le coronavirus les banques de composés auxquelles nous avons accès, et de partager des connaissances et des ressources partout où cela est possible, que ce soit pour élaborer des plans d’études cliniques, des stratégies réglementaires innovantes, ou des approches concernant la propriété intellectuelle et les brevets garantissant un accès abordable et équitable à tout nouveau traitement, outil diagnostique, ou vaccin développé. Nous nous préparons aussi à offrir nos capacités, telles que les sites d’étude clinique conformes aux normes internationales susceptibles d’être utilisés pour la prochaine étape de la recherche, ainsi que l’utilisation de nos partenariats scientifiques dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, eux-mêmes qui seront au centre des efforts visant à garantir que les solutions développées soient immédiatement disponibles et applicables aux milieux à ressources limitées.

Cette crise sanitaire a suscité une réponse massive de la part de la communauté médicale et scientifique des secteurs public, privé et universitaire. Des efforts d’une rapidité rarement vue jusqu’ici sont déployés pour développer de nouveaux traitements et vaccins, et de nouvelles études et de nouveaux résultats sont annoncés tous les jours.  Il est encourageant de voir autant de nos partenaires de R&D se joindre à cette lutte.

La communauté mondiale tout entière doit désormais veiller à ce que les fruits des progrès scientifiques ne soient pas limités à des zones géographiques ou économiques. Il faut pour cela définir des engagements publics clairs pour garantir des approches collaboratives ouvertes qui accélèrent la R&D et facilitent le partage des connaissances acquises et des données de la recherche. Ceci signifie, et il est important de le souligner, qu’il faut convenir dès le départ des plans spécifiques qui assureront un accès abordable et équitable pour tous.

Fort de notre expérience dans la R&D d’intérêt public, nous nous engageons à travailler avec tous ceux qui sont confrontés à cette pandémie afin que tous les patients – même les plus pauvres, les plus vulnérables et les plus négligés – puissent bénéficier des fruits de l’innovation médicale.

À partir d’aujourd’hui, conformément aux directives nationales et internationales, pratiquement tous les bureaux de DNDi dans le monde ont été fermés pour réduire la transmission du coronavirus et contribuer à « aplatir la courbe de l’épidémie ». À l’exception du personnel essentiel à la réalisation de nos études cliniques, toutes nos équipes travaillent depuis leur domicile. 

Prenez soin de vous.

Bien cordialement,

Dr Bernard Pécoul
Directeur Exécutif
DNDi